Le projet pédagogique

I.  Introduction

Notre projet pédagogique s’inscrit dans le cadre du décret Missions définissant les objectifs suivants :

  • Promouvoir la confiance en soi et le développement de la personne de chacun des élèves ;
  • Amener tous les élèves à s’approprier des savoirs et à acquérir des compétences qui les rendent aptes à apprendre toute leur vie et à prendre une place active dans la vie économique, sociale et culturelle ;
  • Préparer tous les élèves à être des citoyens responsables, capables de contribuer au développement d’une société démocratique, solidaire, pluraliste et ouverte aux autres cultures ;
  • Assurer à tous les élèves des chances égales d’émancipation sociale.

 

II.  L’école est une communauté de vie

L’enfant quitte sa famille pour se retrouver plongé dans un univers peuplé de personnes inconnues.  Il doit donc s’intégrer et s’adapter aux nouvelles structures afin de vivre en harmonie avec lui-même et les autres.

               Quels sont les moyens pour y arriver ?

  •   Accueillir l’enfant individuellement 
  •   Présenter l’enfant au groupe existant 
  •   Créer un climat sécurisant et chaleureux 
  •   Apprendre à partager les jeux et le matériel 
  •   Situer l’enfant par rapport aux autres classes maternelles et primaires 
  •   Découvrir son appartenance à l’école 
  •   Forger des liens affectifs entre les enfants et les enseignants 
  •   Prendre des contacts avec l’extérieur (personnes et environnement) 
  •   Apprendre à prier ensemble 
  •   Découvrir la vie concrète des chrétiens.

 

III.  L’ecole veillera à la continuité des apprentissages 

  • La scolarité apparaît dès 2ans1/2   comme la montée d’un escalier tout en permettant à chacun d’avancer selon ses capacités et d’apprendre à son rythme ;
  • Les apprentissages se développent par paliers selon l’acquisition des connaissances et des savoir-faire tout en assumant la diversité des élèves et en favorisant la complexité des différentes situations ;
  • Chacun de ces paliers intègre ceux qui l’ont précédé ;
  • La continuité n’est pas neutre.  Elle doit se vivre en cohérence avec les projets éducatifs et pédagogiques de l’école.
  • Cette continuité se vit au sein :          

-  de l’école

                                                     -  d’un cycle

                                                     -  d’un degré

                                                     - entre les cycles

                                                     - entre les degrés

                                                     - entre la famille et l’école

                                                     - entre les différents niveaux qui constituent le parcours scolaire de l’enfant.

  • Pour une pédagogie de la réussite, il faut éviter des ruptures qui risquent d’entraver l’itinéraire des enfants.  Cette continuité doit s’organiser dans une classe à propos :                                                   
-  des enfants

                                                     -  des matières

                                                     -   des exigences, du climat de la classe

                                                     -  des enfants en difficulté

                                                     -  du travail d’équipe

                                                     -  des outils, des cahiers, des références

  

IV.  L’ecole veillera à pratiquer l’évaluation formative 

  • L’enseignant observe l’élève qui apprend et propose des pistes pour progresser
  • L’élève s’auto-évalue

Chaque enfant se sent valorisé, encouragé même quand le résultat n’est pas entièrement satisfaisant.

 

V.  L’ecole travaillera par pédagogie fonctionnelle 

La pédagogie fonctionnelle met au service de l’enfant qui agit les outils nécessaires à son action et rend ces derniers utilisables.

L’apprentissage doit être organisé de telle manière qu’il soit significatif aux yeux de l’élève, qu’il ait dans son esprit un SENS, une valeur, une justification évidente.

La pédagogie fonctionnelle commence par des activités d’éveil qui place l’élève dans des situations d’apprentissage qui leur donne un sens.  Il devient conscient du « pourquoi il apprend ce qu’il apprend ».  Dès lors on donne du sens à la lecture, à l’expression écrite, à la situation problème …

Dans un esprit de changement, nous commencerons la journée par une activité d’éveil faisant partie du plan local.  Les démarches suivies seront :                   

  • La curiosité
  • La recherche de l’information
  • Le traitement de l’information
  • La communication de cette information
  • La réalisation concrète

En conclusion, quelques acquis dégagés de MEIRIEU à partir desquels aujourd’hui nous avons retiré quelques intentions :

  1. L’Ecole est un lieu où tout n’est jamais totalement déterminé où quelque chose reste possible. 
  1. La fonction de l’Ecole est bien la transmission des savoirs. 
  1. Mais l’apprentissage ne se décrète pas. 
  1. Il s’effectue pour chacun, de manière active et singulière. 

 

 

 

Date de dernière mise à jour : Mar 03 Juin 2014

Ecole Notre-Dame - rue des Camomilles, 14 - 7880 Flobecq - 068/44.75.59